Les cépages

Présentation des cépages du vignoble Champagne Jean Courtillier.

Chardonnay :
 
C'est un cépage que l’on retrouve traditionnellement en Bourgogne. C’est un cépage plutôt vigoureux mais qui craint la pourriture grise. Il se plait énormément sur les terrains calcaires et crayeux. C’est un cépage à évolution très lente. Il tient très bien dans le temps. Il est souvent utilisé seul aussi pour les Champagnes millésimés ou pour le Champagne Blanc de Blancs qui est fin et élégant. Il représente 28% de l’encépagement total. On l'utilise de plus en plus dans la Côte des Bar.

champagne courtillier




Pinot Noir : 
Ce cépage représente 39% du vignoble. On le retrouve essentiellement sur la Côte des Bar et sur la Montagne de Reims. Il est comme un roi sur les sols calcaires et marneux. Dans l’assemblage il donne aux champagnes, la puissance et le corps et apporte ce petit côté vineux. Ce cépage est majoritaire dans la Côte des Bar. C'est avec le Pinot Noir majoritairement, que l'on donnera cette belle couleur au Champagne Rosé.

raisin champagne courtillier




Meunier ou Pinot Meunier : 
Le Pinot Meunier représente 33% de l’encépagement total. C’est un cépage qui se plait sur les sols argileux notamment dans le vignoble de la Vallée de La Marne. C’est un cépage plutôt vigoureux, possédant une bonne résistance aux gelées hivernales, c'est pourquoi on le retrouve souvent planté en bas des contrées. Il apporte du fruit et de la rondeur au Champagne.


 

Rédigé le  20 jan. 2014 14:11 dans Découverte Champagne  -  Lien permanent
Voir le produit associé

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site
 




L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant. Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons alcoolisées est interdit.